Apprendre à méditer

Comment méditer  – instructions pour les débutants

Apprendre à méditer.

Dans une perspective purement laïque, la méditation peut être intégrée naturellement dans les pratiques de vie quotidiennes. Méditer revient à porter à l’esprit autant d’intérêt que celui donné généralement au corps. Penser que votre vie moderne ne s’y prête pas est une erreur. Méditer doit devenir une pratique agréable au même titre que tout autre rituel personnel.

Assis confortablement chez soi ou ailleurs, le matin, avant vos activités ou en fin d’après-midi. La pratique régulière permet d’inscrire une expérience naturelle de contact profond avec soi-même et une présence au monde plus intégrée et harmonieuse.

Le lieu 

Préparation de votre espace de méditation. Trouvez un endroit tranquille et paisible où vous pouvez vous isoler pendant une vingtaine de minutes afin de ne pas être dérangé pendant votre application. Créez votre propre sanctuaire réservé uniquement à la pratique de la méditation. Créer son espace est très efficace pour développer sa nature spirituelle. Ce lieu se charge au fur et à mesure d’énergie élevée, d’expression à la dévotion et à l’éveil de conscience.

La posture correcte

Pour une méditation efficace, maintenir sa colonne vertébrale bien droite. Selon votre convenance, vous choisirez d’être assis sur une chaise ou par terre sur un coussin en position de demi-lotus. L’essentiel étant de garder le dos droit afin d’éviter l’engourdissement et la somnolence.

  • Le corps physique doit être maintenu ce qui favorise la libre circulation sanguine.
  • La colonne vertébrale doit être bien droite dans son axe, cela permet à l’énergie vitale de circuler librement.
  • Ne pas s’asseoir sur le coccyx mais sur les ischions (os des fesses), le ventre rentré, les épaules légèrement en arrière, le menton parallèle au sol légèrement baissé
  • Les yeux peuvent être ouverts ou fermés droits devant.
  • Les paumes des mains sont tournées vers le haut, posées sur les genoux ou croisées l’une sur l’autre comme un Bouddha.

En adoptant la posture correcte dès le départ de votre pratique méditative, vous vous favorisez un corps stable, maintenu et détendu, essentiel pour méditer facilement. Dans le temps, votre corps s’adaptera aisément à la posture sans aucune tension.

Préparation douce

Inspirez par le nez et expirez en laissant le souffle s’exprimer par votre bouche (plusieurs fois de suite en conscience). Ensuite répétez « j’abandonne à la Terre tous mes tracas, mes soucis, mes tensions, mes doutes et mes craintes ; je laisse aller tout cela… » Votre respiration doit être lente, douce mais profonde. En gardant votre attention posée sur le souffle qui rentre et qui sort à l’intérieur de vous, l’esprit va se stabiliser sur la respiration.

La concentration

Choisissez un objet, une bougie, une fleur et placer le devant vous. Accordez quelques minutes d’attention à l’objet de votre attention les yeux ouverts. Ensuite placez cet objet au milieu de votre front, il devient alors votre objet de concentration chaque fois que votre esprit s’égare. La concentration a pour but de ramener votre énergie intérieure dans une seule et même direction (point de focalisation), afin de ne pas le laisser vos pensées partir dans tous les sens.

 

Atteindre la tranquillité

Atteindre à la tranquillité par la pratique du silence, consiste à stopper les distractions pour rendre l’esprit clair et lucide. Vous pouvez y parvenir en méditant simplement sur la respiration. Respirez naturellement de préférence par le nez, sans tenter de contrôler quoi que ce soit. Soyez simplement conscient de la sensation du souffle qui entre et qui sort par vos narines. Au début, l’esprit sera très agité et il se peut même que la méditation semble avoir pour effet de le rendre encore plus remuant. Parce qu’en réalité vous prenez conscience de l’état intérieur d’agitation dans lequel vous êtes. Vous serez fortement tentés de suivre les différentes pensées qui surgissent mais il faudra y résister et rester concentré sur un seul point : le souffle ou l’objet de concentration, jusqu’à atteindre le silence. Laisser passer vos pensées et n’accordez aucune attention pendant ce moment d’espace méditatif pour finalement savourer le silence.

 Présence à soi

Méditer a pour objectif de développer la présence dans l’ici et maintenant. Par conséquent de devenir conscient dans son rapport au monde et à soi. L’esprit se renforce et s’apaise. A l’issue de quelque semaine de pratique vous observerez une nette amélioration de votre équilibre intérieur.

Préparation à la Méditation Transcendantale MT – « Méditation profonde »

Bonne méditation

Véronique Sorrentino

S’inscrire aux cycles de méditation

 

Connexion

Web MG Records