Comprendre la Lune en Astrologie Ésotérique

En astrologie, la Lune régit la vie infantile, archaïque, végétative et animique de la psyché. Elle représente la part primitive qui sommeille en nous, vivant par le rêve, le sommeil, les fantasmes, l’imaginaire, et la sensibilité intime de l’être (psyché).

Comprendre la Lune en astrologie ésotérique

La science des sept rayons indique que la Lune appartient au passé du natif. Cependant, si son énergie est retenue ou que son influence est laissée trop importante, elle produit une inertie, nommée par Alice Bailey « La paresse de l’âme ». Elle résume les limitations et les obstacles à franchir et, avec lesquels nous devrons agir.

La Lune est une expression de l’énergie du 4è Rayon  – Harmonie par le conflit – son régent ésotérique est Neptune. Elle gouverne l’état du corps et représente la prison de l’âme et décrit une force provenant d’une certaine planète dite cachée par la lune ; ces planètes sont Vulcain, Neptune, ou Uranus.

Epoque Lémurienne

De nature et d’effet purement symboliques, la Lune est le résultat de la pensée et de l’enseignement ancien provenant de l’époque Lémurienne. Étant une forme morte, elle n’exerce aucune émanation ni radiation d’aucune sorte. Par conséquent, elle ne peut produire aucun effet ; elle reste un bouillon de culture qui n’a pas de valeur, seulement celui de transmettre des énergies lourdes non encore conscientisées.

Du point du vue du connaisseur en matière ésotérique, la Lune ne fait qu’obstruer l’espace. Son effet est considéré comme une pensée, ou comme le résultat d’une forme pensée puissante et des plus anciennes, qui influence l’aspect physique et obstrue l’évolution de la conscience, en fonction du signe où elle se trouve et des aspects qu’elle reçoit. L’emploi de cette analyse fait comprendre à l’astrologue les mécanismes de base de la psychéqui ont été enregistrés comme déchets issus d’expériences passées.

L’astrologue doit inciter son consultant à dépasser le monde des mirages, l’univers psychique qui voile et obscurcit l’intelligence qui l’habite, libérant ainsi les fantômes qui le freinent. Il devra l’inciter à dépasser les aspects dissonants pour s’octroyer le droit de sortir de soma : la Lune.

Exemple : La Lune se trouve dans le signe des Gémeaux au carré de Pluton. Cette Lune invite le sujet à trop de légèreté, et à ne pas aller au fond des choses en restant superficiel. Le carré à Pluton viendra soulever des éléments de crise voulant produire plus de conscience à l’individu pour l’inviter à se remettre en  cause. Les résultats du message seront positifs pour l’âme mais dépendront du niveau de conscience atteint.

Prisonnier de la planète

Si le sujet se trouve sous la domination de la Lune, il tombe dans la nuit noire de l’âme, emprisonné dans son véhicule physique, il suit de façon inconsciente les influences de son propre passé. C’est pourquoi la position dans le thème de la Lune en signe, en aspect, doit être profondément analysée pour ne plus vivre en ‘prisonnier de la planète’ ou en esclave de la vie*.

La Lune est un bon sujet de travail pour les astrologues, elle fait beaucoup couler d’encre ; cependant elle ramène à l’ensemble, au groupe, celui de la masse collective. L’intérêt d’étudier cet astre dans le thème ne devrait servir que comme un moyen de s’extraire du collectif pour servir l’individualisation et laisser place à la véritable essence.

*Il était une fois le cheminVéronique Sorrentino

Astrologie ésotérique

La science des sept rayons

Formation 4e niveau

www.connaissanceetsavoir.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share

Connexion